Une mesure sur l’usage du téléphone au volant intègre ce lundi 8 juillet 2019 le vaste projet de loi d’Orientation des mobilités (LOM) : elle envisage une suspension pure et simple du permis « lorsque le conducteur tient son téléphone en main et commet en même temps une infraction menaçant la sécurité d’autrui » (non respect d’un stop, d’un passage piétons, excès de vitesse, franchissement de ligne continue, etc.).

  • Dossier MNC : Toute l’actualité Sécurité routière

Ce projet évoqué par le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) en janvier 2018 sera présenté à l’Assemblée nationale dans les prochaines semaines. La majorité gouvernementale, qui en est à l’initiative, annonce déjà vouloir le concrétiser « avant la fin de l’année« …

Tenir un téléphone à la main en voiture est actuellement sanctionné par une amende forfaoitaire de 135 euros et un retrait de trois points. Rappelons que les oreillettes de type « kits mains-libres » sont également interdites.