Peinture, coups de masse, chevrotine : des radars pris pour cibles dans le Médoc

En un mois et demi, cinq radars ont été vandalisés dans le Medoc. Un comportement inadmissible, dénoncé par Samuel Bouju, directeur de cabinet du préfet