Des opérations de prévention sur la visibilité des deux-roues en hiver sont organisées toute la semaine sur plusieurs communes du Grand Poitiers.
 

Avec le passage à l’heure d’hiver, la nuit arrive de plus en plus tôt et avec elle, le manque de visibilité. « Pas vu, pas protégé, soyez un cycliste éclairé », c’est le slogan de la 10e semaine de sensibilisation pour la sécurité à vélo.

Dans le cadre de cette opération, la police municipale et nationale effectue des contrôles inopinés dans toute l’agglomération, sans verbalisation. Le but est de sensibiliser les cyclistes à l’importance d’être bien visible par les autres usagers de la route.

Lors des contrôles, les policiers prodiguent également de précieux conseils aux cyclistes.

Ils m’ont dit de ne surtout pas mettre d’écouteurs quand je roule car si je les croise, c’est l’amende assurée ! Ils m’ont aussi rappelé de mettre un gilet jaune dès que la luminosité baisse en plus des lumières à l’avant et à l’arrière de mon vélo pour être vu.
– Un cycliste arrêté par les policiers

En période hivernale, la Sécurité routière enregistre une hausse de 40% des accidents impliquant des bicyclettes et des piétons. Un chiffre important que cette opération vise à baisser. D’autant plus que le vélo pourrait devenir très prisé dans les années à venir selon

Nous souhaitons développer le vélo comme moyen de transport quotidien, mais pour multiplier le recours à un vélo, il faut à tout prix sécuriser son utilisation.
– Julien Pailhère, directeur de cabinet du préfet de la Vienne

Dans cette démarche pédagogique qui vise à informer la population, des ateliers vélo vont être organisés dans les écoles de Migné-Auxances et de Buxerolles, mais aussi à l’université de Poitiers.

Si cette semaine l’opération a pour but de sensibiliser les cyclistes, les policiers seront moins cléments à l’avenir. Les personnes à vélo qui roulent sans lumière ou vêtements réfléchissants risquent une amende de 35 euros pour chaque objet manquant.
 



SOURCE