Suite à l’adoption par l’Assemblée nationale d’un amendement permettant aux départements et aux communes de revenir aux 90 km/h sur les routes départementales, l’association 40 millions d’automobilistes salue « une première victoire pour les usagers de la route » mais regrette la mise en place d’une « nouvelle usine à gaz »… Explications.

SOURCE