Corollaire du retour des voitures sur les routes après le confinement, les radars automatiques sont à nouveau la cible des automobilistes récalcitrants à cette forme de répression. En Dordogne, trois radars (au moins) ont été repeints, ce qui a le don d’ulcérer le préfet

SOURCE