Les gendarmes ont interpelé jeudi, entre les communes d’Allez-et-Cazeneuve et Sainte-Livrade, un chauffeur routier qui conduisait un ensemble routier chargé de « 40 tonnes de carcasses de véhicules ». Non content de téléphoner au volant il était sous l’emprise d’alcool. 

Sur la page Facebook des gendarmes lot-et-garonnais, le Capitaine Buisson, commandant en second de l’Escadron Départemental de Sécurité Routière de Lot-et-Garonne, après accord du parquet, indique que :

Les militaires de la Brigade Motorisée de Villeneuve sur Lot procèdent au contrôle d’un ensemble routier d’un pays de l’U E. (chargé à 40 tonnes de carcasses de véhicules) dont le conducteur circule avec un téléphone tenu en main.
Contrôlé positif
lors du dépistage de l’alcoolémie, les vérifications effectuées à l’éthylomètre révèlent un taux de 0.77 mg/l d’air expiré soit 1.54 gramme d’alcool par litre de sang.

 

Le conducteur du poids lourd a été placé en garde à vue.
Après dégrisement, il a été entendu
et s’est vu délivrer une « Comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité avec une convocation par OPJ pour le 24 février 2020.« 

NB : Cette CRPC permet d’éviter un procès à une personne qui reconnaît les faits qui lui sont reprochés.
La Convocation par Officier de Police Judiciaire est une convocation directe à une audience au Tribunal et permet de réduire le délai entre l’infraction et l’audience ainsi que d’améliorer l’efficacité de la procédure.

SOURCE