Cliché pris à 16h ce mardi 16 juillet 2019 rue du Port Naveix sur les bords de Vienne à Limoges… Le radar situé à hauteur du club nautique en direction du Palais-sur-Vienne a été recouvert d’une poubelle bleue. 

Après les sacs plastiques, la poubelle entière ! Le radar fixe situé rue du Port Naveix sur les bords de Vienne à Limoges a été recouvert d’une poubelle bleue de recyclage. Notre journaliste Pascal Coussy a pris cette photo ce mardi 16 juillet 2019. 

Selon certains témoignages, la poubelle est ainsi en place depuis le samedi 13 juillet au matin. 

Sur ce boulevard, dans le sens Limoges – Le Palais-sur-Vienne, la vitesse est limitée à 50 km/h. Le radar a été installé en septembre 2017 et un mois plus tard, il avait déjà flashé plus de 1 000 fois. 

Illégal ou pas ? 

« La dégradation ou la détérioration des dispositifs de contrôle constitue une infraction punie d’une peine d’emprisonnement de 5 ans et de 75 000 euros d’amende […] Le fait de tracer des inscriptions, des signes ou des dessins sur ces équipements est puni d’une amende de 15 000 euros et d’une peine de travail d’intérêt général« , tels sont les avertissements apposés sur tous les radars fixes en France. 

En août 2018, un procureur de la République avait estimé que recouvrir un radar d’un sac-poubelle (et pas d’une poubelle entière !) constituait bien une dégradation car « mis hors d’usage, empêché d’effectuer son travail« . Le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan ne l’avait pas suivi en estimant que « si l’on s’en tient à une interprétation stricte de la loi, il n’avait ni dégradé, ni eu l’intention de le faire« .

En résumé, le plaisantin de la rue du Port Naveix, s’il est retrouvé, ne risquerait (apparemment) pas grand-chose, sauf si le radar a été abîmé.