Auditionné par les commissions des lois et de l’aménagement du territoire au Sénat sur les véritables justifications de la limitation à 80 km/h, le délégué interministériel à la sécurité routière n’a pas réussi à convaincre les sénateurs qui viennent de créer un groupe de travail… Explications.

SOURCE