Une quinzaine d’élus parisiens réfléchissent depuis l’automne 2018 à la façon de repenser le périphérique. Sans surprise, les mesures prônées par cette Mission d’information et d’évaluation (MIE) sont toujours plus contraignantes pour les 1,2 million de véhicules qui l’empruntent chaque jour… Explications.

SOURCE