Le premier ministre d’Emmanuel Macron vient de déclarer sur son compte Twitter officiel qu’il était « favorable aux 80 km/h sur les routes bidirectionnelles nationales et départementales« , puisque « deux-tiers des accidents se concentrent sur ces tronçons de routes« .

La semaine dernière, le ministère de l’intérieur avait assuré par la voix de Jacqueline Gourault qu’aucune décision n’était prise.

  • MNC du 5 décembre 2017 : Contre la vitesse à 80 km/h, les pétitions se multiplient
  • MNC Live : Le gouvernement assure qu’aucune décision n’a encore été prise

« Je lance une concertation et convoquerai le Comité interministériel de la sécurité routière en janvier pour prendre une décision définitive« , poursuit Edouard Philippe qui n’a visiblement rien de plus urgent à faire pour améliorer l’état du pays…



SOURCE