Les accidents, parfois meurtriers, se sont multipliés en Haute-Vienne depuis le début du déconfinement. Le préfet de Haute-Vienne a voulu alerter sur la situation, dans un service de médecine dédiée.

SOURCE