Alors que le gouvernement oeuvre en coulisses en faveur de l’abaissement à 80 km/h sur les routes nationales, l’association 40 millions d’automobilistes rappelle que « 47% » des accidents de la route sont liés non pas à la vitesse ou à l’alcool, mais à l’infrastructure routière…

  • MNC du 19 décembre 2017Limitation à 80 km/h : la Sécurité routière communique déjà ses éléments de language aux préfets !
  • Dossier spécial MNC : Baisse de la vitesse à 80 km/h

Face à cette problématique entraînée par le désengagement de l’Etat depuis 2007 quant à l’entretien des routes, l’association invite les conducteurs à faire remonter aux collectivités les zones dégradées ou mal entretenues via une application gratuite sur Android et iOS « J’ai mal à ma route ».

SOURCE