Code de la route : Le taux de réussite s’effondre avec le nouvel examen

Code de la route : Le taux de réussite s’effondre avec le nouvel examen

C‘est une véritable hécatombe. Selon les premiers résultats locaux, le taux de réussite au nouvel examen du code de la route s’est effondré. Une tendance confirmée mardi 3 mai par le délégué interministériel à la sécurité routière, invoquant « une période d’ajustement ».

Le taux de réussite passe de 70% à 16,7%

Hier, 3.300 personnes ont passé l’examen, contre 6.000 normalement par jour. Le taux de réussite a été de 16,7% , quand le taux de réussite annuel est aux alentours de 70%, a reconnu M. Barbe. Il a toutefois relativisé ces nombreux échecs, faisant valoir que « beaucoup de gens étaient à 30 bonnes réponses (sur 40, ndlr), il ne leur en manquait donc que cinq pour réussir.

Depuis lundi, les questions de l’examen sont choisies parmi 1.000 – contre 700 auparavant – remises à jour, avec notamment des vues aériennes, et abordent de nouveaux thèmes comme les usagers vulnérables (vélos, piétons…), « l’éco-conduite », le secourisme et les nouvelles technologies.

Le délégué interministériel conseille donc aux auto-écoles de « prendre leur temps pour présenter leurs candidats. Si beaucoup de candidats ont eu 30 sur 40 (bonnes réponses, ndlr), c’est qu’il leur manque encore quelques heures de formation et ce sera bon ».

Cependant, Europe 1 révélait un peu plus tôt dans la journée que le problème ne venait pas forcément des candidats. En effet, la radio, ayant contacté plusieurs auto-écoles, a constaté que plusieurs d’entre elles n’étaient pas à jour. Leurs documentation de révision correspond toujours à l’ancien examen. Les candidats ont donc révisé pour le mauvais examen. Les auto-écoles ont expliqué que la réforme avait été trop rapide et qu’elles n’avaient pas pu se procurer les nouveaux DVD. Elles ont par contre assuré que leurs documents en ligne sont bien à jour.

Les choses vont se réguler.

D’ici quinze jours, cela sera en partie redressé, on ne fait pas une réforme sans des moments d’ajustement », a expliqué à l’AFP Emmanuel Barbe, confirmant une information d’Europe 1 selon laquelle le taux de réussite du code de la route a été bien plus bas que d’habitude.

Les livrets qu’ils nous ont passés n’ont pas été renouvelés« , a expliqué une candidate interrogée par la radio, tandis qu’un autre déplorait :

Il y avait seulement deux questions en rapport avec ce que l’on avait vu dans le livret !

Attendre une semaine ou deux …

Nous sommes en train d’analyser les questions qui ont donné du mal, on va les retirer momentanément, éventuellement les reformuler », a assuré Emmanuel Barbe. « Le but, ce n’est pas que personne n’ait son code, c’est une réforme pour la jeunesse ! », a-t-il insisté. Sur Europe 1, il a cependant invité les candidats à « attendre une semaine ou deux pour passer l’examen.

Selon lui, « certaines signalisations, pourtant pas négligeables, ne sont pas bien connues », notamment concernant « les produits inflammables, les nouvelles technologies, les véhicules prioritaires, les sièges enfants ». « Peut-être que dans les séries d’avant, ça n’était pas assez enseigné », a-t-il concédé.

Ce nouvel examen du code s’inscrit dans le cadre d’une réforme du permis de conduire annoncée par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve en juin 2014, afin de moderniser l’examen et d’en réduire les délais de passage (98 jours en moyenne en 2014), et donc le coût pour les candidats (1.500 euros environ).

Source Orange Actu

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...
2016-10-26T13:52:56+00:00

Leave A Comment