Le baromètre 2019 du comportement des français sur la route réalisé chaque année par Axa Prévention fait apparaître une véritable explosion de l’utilisation du téléphone au volant : « 70% » utiliseraient leur mobile – y compris à des fins de navigation GPS -, tandis que « 46% » téléphoneraient carrément en conduisant.

  • Dossier MNC : Toute l’actualité Sécurité routière

Cette proportion aurait doublée par rapport à 2004, où « seulement » 22% admettaient passer leur coup de fil au volant. Bonne nouvelle toutefois : sur cette même période, le nombre de français qui déclarent prendre le volant après « avoir bu plus de 4 ou 5 verres d’alcool » serait passé de « 19% » en 2004 à « 6% » en 2019. Plus sobres, mais trop connectés en somme…